Le Marin, Paroles des chansons de l'Album Prendre un Chemin

Le Marin

 

Il est parti sur l’océan, naviguer au grès du vent

Sur son bateau, toutes voiles devant, en sifflotant

 

C’était un grand matelot, courageux, et bien costaud

Il naviguait par tous les temps, le vent dans le dos

 

Il avançait comme un oiseau, il était fin, il était beau

 

Son bateau, qui naviguait sur tous les flots

Il affrontait, des vagues, aussi haute, que des montagnes

Les océans, le connaissait, comme le loup blanc

 

 

Il avait les cheveux au vent, le solitaire du firmament

Il trouvait les chevaux d’argent dans l’océan

 

Il était libre est solitaire, envoûté, par toutes les mers

Il n’avait jamais mis les pieds, sur la terre

 

Il voyageait, vers l’infini, toujours seul, par son esprit

Vers des richesses, et des secrets, qui sont à lui

 

Un jour il est parti, pour de vrai, il me l’à dit

Voir son étoile, briller la nuit, au paradis

 

Olivier Nicod

 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site